Association Lupus Erythémateux

Diagnostic

Il est important de préciser d’emblée qu’il ne suffit pas d’avoir des anticorps antinucléaires pour poser un diagnostic de LED. En effet, une infection chronique sévère ou encore la prise de certains médicaments peuvent faire apparaître des anticorps antinucléaires, sans que cela signifie qu’on souffre d’un lupus.

Le diagnostic de la maladie repose sur un ensemble de signes cliniques et immunologiques.

Plus précisément, on a établi une liste de 11 items cliniques, 6 items immunologiques et un item histologique. Le diagnostic est posé si le patient possède 4 critères parmi les critères cliniques et immunologiques (au moins un de chaque) ou le critère histologique rénal en présence de FAN et d’anti-DNA.

Les critères proposés sont les suivants :

Critères cliniques (11)

  1. Lupus cutané aigu ou subaigu.
  2. Lupus cutané chronique.
  3. Ulcération nasale et/ou orale.
  4. Alopécie.
  5. Polyarthrite non érosive (au moins deux articulations touchées) et vue par un médecin ou arthralgies inflammatoires avec dérouillage matinal.
  6. Pleurésie ou péricardite.
  7. Atteinte rénale, protéinurie supérieure à 0,5 g/24 heures ou cylindre urinaire, ou hématurie.
  8. Atteinte neurologique : convulsion, psychose, mononévrite multiple, myélite, neuropathie crânienne ou périphérique, encéphalite.
  9. Anémie hémolytique.
  10. Leucopénie inférieure à 4 000/mm3 (au moins une fois) ou lymphopénie inférieure à 1 000/mm3 (au moins une fois).
  11. Thrombopénie inférieure à 100 000/mm3 (au moins une fois).

Critères immunologiques

  1. Présence d’un titre anormal de facteur antinucléaire recherché par un test de référence.
  2. Présence d’anti-DNA à un taux significatif.
  3. Présence d’anti Sm.
  4. Présence d’anticorps antiphospholipides : soit sérologie syphilitique dissociée positive à 2 déterminations à 6 mois d’écart, soit anticoagulant circulant de type lupique ou titre anormal d’anticorps anti-cardiolipine et IgG et/ou IgM, soit anticorps antiBeta2GP1.
  5. Baisse du complément (soit C3, soit C4, soit CH50).
  6. Test de Coombs direct positif en absence d’anémie hémolytique.

Critère histologique

  1. Présence d’une lésion rénale de néphrite lupique.

Transmettez-nous votre mail et rajoutez l’adresse contact @ lupus.be à vos contacts.